Le scanner dentaire est-il obligatoire avant la pose d’un implant dentaire ?

Le scanner dentaire est-il obligatoire avant la pose d’un implant dentaire ?

Le scanner dentaire est indispensable avant toute chirurgie buccale, et en particulier la pose d’un ou de plusieurs implants dentaires à Marseille ou en Roumanie. C’est en effet le scanner qui permet de déterminer la qualité de l’os de la mâchoire, ainsi que la position des nerfs tout le long de l’os. Une modélisation en 3 dimensions sur un ordinateur permet de préciser chaque donnée et de l’exploiter au maximum.

La nouvelle génération des scanners dentaires est en passe de s’imposer comme la référence en la matière. On l’appelle « cone-beam », nom qui provient de la forme particulière de leur faisceau en forme de cône. Plus précis qu’un scanner classique, il permet de reconstruire fidèlement en 3D les arcades et de mesurer les masses osseuses. Le cone-beam est un outil remarquable pour les chirurgiens-dentistes car il permet de cartographier chaque nerf qui traverse l’os de la mâchoire (qu’il faut absolument éviter de toucher), les abcès et l’état des voies sinusales. Il convient avant toute intervention de vérifier que la hauteur du plafond sinusal est convenable, sinon il faudra pratiquer une augmentation osseuse (sinus-lift).

Le cone-beam a aussi la particularité d’être moins irradiant en rayon X et plus rapide pour couvrir toute une région de la tête. Moins de 20 secondes suffisent pour effectuer l’examen et l’encodage numérique. Il répond également aux normes internationales DICOM.